Recommandations au sujet des Régimes de Viande Crue

Recommandations au sujet des Régimes de Viande Crue

Dans cette dernière partie de mon article, je vous fais des recommandations sur les régimes de viande crue ainsi que les alternatives.

Les alternatives

Vous désirez éviter de nourrir votre animal avec des croquettes commerciales ? C’est possible. Voici les options :

 

Si la raison principale pour vous est de donner une nourriture la plus naturelle possible, sachez qu’il existe des recettes complètes et équilibrées que vous pouvez cuisiner vous-même avec des produits frais. Hilary Watson est reconnue dans le domaine de la nutrition animale et a publié plusieurs livres sur le sujet.

 

Il est possible pour vous de simplement cuire la viande que vous achetez de votre fournisseur. Ainsi, vous diminuez les risques de contamination bactérienne et parasitaire. Attention par contre, certaines compagnies incluent des os dans leur préparation. La cuisson peut alors rendre ces os qui ne seraient pas broyés assez petits,  à risques de causer des lésions ou perforations.

 

Dans un cas comme dans l’autre, la viande ne sera pas la seule source d’alimentation. Des légumes et autres produits frais devront être ajoutés aux repas de votre animal afin de lui fournir une alimentation équilibrée et saine.

Si vous décidez de nourrir avec de la viande crue, voici les précautions à prendre :

Suivre à la lettre les recommandations du MAPAQ sur ce sujet. En plus des précautions à prendre comme avec n’importe quelle manipulation de viande crue, certaines directives visent directement les diètes animales à base de viandes crues.

 

Nettoyer quotidiennement, avec une solution d’eau de javel, les bols et ustensiles ayant été en contact avec la viande crue, incluant votre évier.

 

Décongeler la viande au réfrigérateur, et seulement la portion nécessaire. Attention que la viande ne contamine pas les autres aliments.

 

Éviter d’offrir seulement de la viande.

 

Ne donner jamais d’os ou de carcasses.

 

Ramasser les selles avec des gants, quotidiennement.

 

Contacter votre fournisseur de viande crue. Demandez-lui s’il fait partie de l’Association Canadienne des Fabricants de Nourritures Crues pour Animaux. S’il n’en fait pas partie, démontrez votre insatisfaction et encouragez-le à s’y inscrire.

 

Questionner votre fournisseur comme s’il s’agissait d’une compagnie de croquettes.

*Qui a élaboré les recettes ?
*Ont-ils un nutritionniste ou un vétérinaire a l’emploi de la compagnie?
*Est-ce possible d’avoir l’analyse nutritionnelle de la diète ainsi que des études de digestibilité ?
*Les diètes répondent-elles aux exigences nutritionnelles de l’AAFCO ?
*Les diètes ont-elles été testées selon des essais cliniques selon les directives de l’AAFCO ?
*Quels sont les contrôles de qualité ? Tests bactériens ? La fréquence?
*Quelles études ont été faites sur la diète ?
->Encourager votre fournisseur de diète crue à faire une étude comparative avec une bonne diète commerciale.

 

S’assurer que la diète pour chiens est formulée différemment de celle pour chats.

 

Si vous achetez vous-même la viande de votre animal, acheter de la viande destinée à la consommation crue, comme les viandes à tartare ou à sushi. Éviter le poulet et toute viande hachée. Mentionnez au boucher que c’est pour consommation crue.

 

Faire très attention aux enfants, aux personnes âgées et aux personnes ayant un système immunitaire faible ou absent. Ne laissez pas les enfants marcher pieds nus ou jouer sur une pelouse ou l’animal fait ses besoins.

 

Éviter de nourrir les animaux vieux et malades avec de la viande crue. Ils sont plus à risque de tomber malade.

 

Les animaux en croissance ne devraient jamais manger des diètes de viandes crues. Leur croissance pourrait en être gravement affectée.

 

Un examen annuel est recommandé, ainsi qu’un bilan sanguin et une analyse d’urine. Si des changements surviennent, il sera possible de les détecter avant que les dommages ne soient trop avancés ou irréversibles. Des analyses de selles régulières pour la salmonelle sont recommandées.

En conclusion

Comme nous l’avons vu, le sujet des diètes à base de viande crue suscite beaucoup de questions. Il est légitime pour les propriétaires d’animaux de vouloir offrir le meilleur à leur compagnons. Encore faut-il que ce »meilleur » soit sécuritaire et sain. Posez-vous la question, est-ce que vous mangeriez du bœuf haché ou du poulet cru?

 

N’hésitez jamais à contacter l’Hôpital Vétérinaire Ste-Rose pour plus de questions. Vous pouvez également le faire pour discuter plus en détails des points que je n’ai pas pu aborder dans ces trois articles.

 

Marie-Christine Hamelin, TSA

Derniers articles

Derniers articles

Dernières nouvelles et déclarations concernant les soins aux animaux domestiques, les directives, la formation et le toilettage..

Parlons de la Rage – Hôpital Vétérinaire Ste-Rose de Laval

Parlons de la Rage Parlons de la Rage On nous demande souvent quelle est l'importance de la vaccination contre la rage, ou encore si cette vaccination est obligatoire ou nécessaire. Cette semaine, l'Hôpital Vétérinaire Ste-Rose répondra à ces questions en démystifiant cette maladie mortelle souvent sous-estimée et banalisée au Québec.   La rage est une [...]

Le syndrome brachycéphale – Hôpital Vétérinaire Ste-Rose de Laval

Le syndrome brachycéphale Le syndrome brachycéphale Ce problème congénital et héréditaire se développe chez les chiens brachycéphales, c’est-à-dire qui ont une tête plus large et un museau aplati. Les races les plus à risque sont donc le Bouledogue, le Carlin, le Pékinois, le Boxer, le Boston Terrier, le Shar Pei, certains Shih Tzu et certains [...]

Trouver un bon éleveur – Hôpital Vétérinaire Ste-Rose de Laval

Trouver un bon éleveur Trouver un bon éleveur Votre décision est prise, vous voulez adopter un animal. Vous y avez longuement réfléchi et vous avez le budget nécessaire et le temps pour en prendre soin. Vous savez aussi quelle espèce vous recherchez et quel type de compagnon vous désirez. Mais où le trouver ? Si [...]

Back To Top