FRANCAIS | ENGLISH
Appelez-nous pour un rendez-vous
450-622-3691
Hopital vétérinaire Laval Hopital vétérinaire Laval Hopital vétérinaire Laval Hopital vétérinaire Laval Hopital vétérinaire Laval

Le Diabète Sucré (diabète mellitus) chez le chien et le chat

Le Diabète Sucré (diabète mellitus) chez le chien et le chat
Par Catherine, T.S.A.c, le 6 juillet 2015

 

 Le diabète est l'une des maladies endocrines les plus communes chez les animaux de compagnie. Lorsque votre animal se nourrit, la portion qu’il ingère quotidiennement est dégradée en plusieurs nutriments et autres substances ou molécules afin d’être absorbée par son système. Ce qui nous intéresse lorsqu’on parle de diabète est le glucose (sucre) présent dans la nourriture.

C’est l’insuline qui permet au glucose de pénétrer dans les cellules. Sans elle, les cellules ne peuvent pas utiliser le sucre pour produire de l’énergie, même s’il y en a beaucoup dans le sang de l’animal. Cette hormone produite par le pancréas est donc nécessaire à la vie. On parle de diabète lorsque l’insuline est produite de façon insuffisante ou inappropriée pour les besoins de l’animal. Ce phénomène explique en grande partie pourquoi les animaux diabétiques démontrent un appétit accru. Les cellules sont en «jeûne», alors un message est envoyé à l’organisme afin d’augmenter l’apport alimentaire. L’animal perdra tout de même du poids puisque le sucre ne peut pas être utilisé. Ce sont les réserves de gras et les muscles (protéines) qui serviront à compenser le «jeûne des cellules».

La quantité de sucre trop élevée dans le sang sera éliminée par les reins, donc dans l’urine Par contre il est aussi accompagné d’une grande quantité d’eau. Il y a alors des mictions plus fréquentes et abondantes. Si l’animal s’échappe dans la maison, l’urine peut sembler collante puisqu’elle contient du sucre. L’animal aura aussi tendance à consommer davantage d’eau afin de compenser ces pertes.

Le diagnostic de cette maladie chez les animaux est plutôt simple. Suite à un examen complet de l’animal, on doit prélever du sang pour déceler si la quantité de sucre y est trop élevée. Une prise de sang complète est par contre de mise, puisqu’elle nous permet d’éliminer toute autre anomalie ou maladie et elle nous permet surtout de voir si l’hyperglycémie prolongée a endommagé d’autres organes, tel que le foie. Une analyse d’urine est aussi recommandée. Cette dernière permet de relever la présence de glucose dans l’urine, mais également de voir si l’animal a une infection urinaire concomitante. C’est souvent le cas, puisque le sucre dans l’urine favorise la croissance des bactéries et toute infection chez un animal diabétique rend le contrôle de la maladie plus difficile.

Les patients diabétiques le seront toute leur vie. Chez les chats, il y a de très rares cas de rémission, mais vaut mieux ne pas compter là-dessus. En début de traitement, plusieurs ajustements sont souvent nécessaires afin d’obtenir le dosage idéal d’insuline qui permettra à votre animal de maintenir une bonne qualité de vie. Un changement alimentaire sera aussi conseillé. Un animal diabétique bien contrôlé peut mener une vie normale et agréable.

Si vous avez un chien diabétique, celui-ci aura de grandes chances de développer des cataractes et de perdre la vision, malgré tous les bons soins que vous lui prodiguerez. Cette évolution est malheureusement inévitable et ne reflète en rien les efforts mis dans le traitement de votre animal.

Catherine Lapierre, TSAc

 

 

Hopital vétérinaire,chien et chat
Copyright 2012 | Hôpital Vétérinaire Ste-Rose | Conception web Imaginus