FRANCAIS | ENGLISH
Appelez-nous pour un rendez-vous
450-622-3691
Hopital vétérinaire Laval Hopital vétérinaire Laval Hopital vétérinaire Laval Hopital vétérinaire Laval Hopital vétérinaire Laval

Démystifier les diètes de viandes crues - Partie 2

Démystifier les diètes de viandes crues - Partie 2
Par Marie-Christine Hamelin, TSA, le 20 avril 2015


Dans mon article précédent, nous avons  abordé les régimes à base de viandes. J’ai également fait mention du débat entourant ce sujet et les études existantes. Si vous ne l'avez pas lu, je vous invite à l faire avant de poursuivre votre lecture.

Contrairement à nos articles habituels, celui-ci est un peu plus long étant donné qu'il est difficile de résumer en quelques mots seulement des explications claires et exactes.

Je vais donc tenter de démystifier les arguments au sujet du cru, qu’il s’agisse des pour ou des contre. Les affirmations en italique sont les arguments les plus utilisés par les gens qui prônent l'utilisation de viandes crues. On peut les retrouver sur les sites internet des compagnies ou dans les témoignages des clients satisfaits. Chaque argument sera analysé et commenté de façon le plus objective possible.

 

Arguments des adeptes des diètes crues

 

Les chiens nourrit aux diètes crues ont une meilleure digestion et font moins de selles.’

VRAI & partiellement FAUX :

Cette affirmation est difficile à évaluer. Il s’agit souvent des commentaires de gens ayant changé l’alimentation de leur chien pour les diètes crues. Il est VRAI que de façon générale, beaucoup de diètes commerciales produiront plus de selles que de la viande seule. Malheureusement, cette affirmation est également FAUSSE, car aucune étude ne compare une diète de bonne qualité avec le cru, ou même simplement la digestibilité de la viande crue par rapport à la même viande mais cuite. Plusieurs compagnies qui font de la recherche dans le domaine vétérinaire pourront vous fournir des études sur la digestibilité de leur formulation, certaine allant jusqu’à 92% de digestibilité, ce qui ne fait pas un grand volume de selle, probablement assez similaire avec les diètes crues. La même affirmation pourrait donc être faite en comparant deux diètes de croquettes de compagnies ou de gammes différentes.

 

Les chiens sont des carnivores et ne devraient manger que de la viande, comme le loup. La viande est donc mieux adaptée à leur physiologie, puisqu’ils n’ont pas les enzymes nécessaires pour métaboliser les croquettes.’

              FAUX

Génétiquement, le chien domestique n’est plus un loup. Le chien et le loup ont 10 gênes de différences dans leur code génétique. Ces gênes sont entre autres responsables de la digestion de l’amidon et du métabolisme des graisses. Ce qui signifie que le loup est un carnivore, mais le chien, lui est plutôt un omnivore.

Le chat, lui,  est effectivement un carnivore. Les compagnies qui vous disent que leurs diètes pour chats et chiens sont les mêmes, pourraient causer à court ou long terme, des carences, des débalancements et des problèmes de santé divers.

Les mêmes compagnies vous inciteront à ajouter des fruits et des légumes quelques fois par semaine, ainsi que des suppléments (comme du yogourt), de l’huile et même des algues et des herbes. Si le chien ne devrait manger que de la viande crue, pourquoi est-ce nécessaire de le supplémenter avec tout ça ?

Les loups n’ont pas la même espérance de vie que nos chiens qui vivent de plus en plus vieux. Dans la nature, le risque contamination de bactérienne est différent, puisque la viande est mangée dès que la proie est tuée. Si un loup contracte une bactérie ou fait une indigestion, il en mourra sûrement, n’ayant personne pour le soigner.

 

‘La cuisson détruit les protéines et les enzymes de la viande.’

           FAUX

La méthode de fabrication des croquettes ne détruit pas les protéines ni autres nutriments. Au contraire, bien effectuée, elle rend certain aliment comme les protéines du maïs beaucoup plus digestibles que si ingérées crues.

Les enzymes ne sont pas produites par la viande, mais bien par le chien lui-même. Et comme vu précédemment, génétiquement, il a ce qu’il faut pour assimiler sa nourriture.

 

‘Dans les régimes crus, il n’y a pas de sous-produits/grains/féculents.

C’est une diète biologique/holistique/sans agent de conservation.’

           VRAI et FAUX

Cette affirmation ne peut pas être généralisée, elle est donc à priori fausse. Toutefois, il est fort probable que plusieurs diètes crues rencontrent ces critères si on les compare avec des dizaines de formules commerciales sur le marché. 

La plupart des diètes crues seront faites avec les mêmes sous-produits que les diètes commerciales. Que ce soit avec le cru ou les croquettes, les compagnies écriront ‘foie de porc’ par exemple, plutôt que 'sous-produits' à cause de la mauvaise réputation des ceux-ci.

Les grains/féculents sont nécessaires à la diète des chiens. Ils apportent des bienfaits essentiels,  assurent un bon transit intestinal, et leur absence pourrait causer des carences ou des problèmes de santé. Si on retire les grains comme le maïs, il faudra supplémenter avec autre chose, comme le riz, les pois ou d'autres légumes contenant des fibres et autres nutriments apportés par les grains.

 

‘Mon animal a un plus beau poil et il est plus musclé et moins gras.

Il a de plus belles dents. Il a plus d’énergie. ’

          VRAI  et partiellement faux.

Il est VRAI que beaucoup d’animaux sur le cru sont moins gras et ont un plus beau poil qu’avec la majorité des diètes commerciales. Puisqu’ils ne sont nourrit qu’avec de la viande, ils ingèrent peu de matières grasses.

Le fait de gruger la viande et des os produit une action mécanique nettoyant les dents.

PAR CONTRE, en clinique vétérinaire, nous voyons du tartre dentaire chez tous les animaux, nourrit au cru ou non. Nous voyons également des animaux avec un beau pelage et un état de chair parfait sur des diètes commerciales de bonne qualité.

 

‘Les compagnies de nourriture ne cherchent que le profit et pas la santé de l’animal.

Ils font dire aux recherches ce qui les avantage.

Les vétérinaires et techniciens ne reçoivent aucune formation en nutrition et les conférences sont commanditées par les compagnies de nourriture.’

         FAUX

Chaque année, les professionnels de la santé animale doivent faire de la formation continue pour continuer de pratiquer. Les conférences concernent autant l’anesthésie, la chirurgie que le comportement ou la nutrition. Dire que les conférences en nutrition sont biaisées revient à dire que toute la formation donnée au vétérinaires et techniciens est invalide!

Plusieurs compagnies d’alimentation ont de gros centres de recherches pour assurer une santé optimale des animaux de compagnie. Les diètes trouvées en épiceries aujourd’hui par exemple, sont bien meilleures que celles vendues il y a 10 ou 15 ans. Parce que des compagnies font de la recherche, elles améliorent les croquettes des toutes les gammes. Les diètes vendues chez les vétérinaires sont donc à la fine pointe de la technologie, mais beaucoup de diètes commerciales sont également d’excellente qualité.  Ce qui est inquiétant, ce sont les petites compagnies qui commercialisent des diètes avec seulement des essais sur une petite population d’animaux (une centaine ou même moins) et que ce sont vos animaux qui sont les cobayes à long terme.

 

‘Lorsque la viande est bien préparée et congelée, elle ne représente aucun risque de contamination bactérienne/parasitaire.

Mon chien n’a aucune diarrhée/vomissement/autres, il n’a donc aucune contamination dans sa viande.’

         FAUX

La congélation ne détruit pas toutes les bactéries et les parasites. La déshydratation ou le séchage à       froid non plus. Certains sont résistants et tomberons en dormance, alors que d'autres ne seront simplement pas atteint par les température, étant au centre de morceau de viande congelée.

La majorité des animaux contractant la Salmonellose ou le E. Coli (pour ne citer que ceux-là) n’auront aucun signe clinique. Par contre, ils seront porteurs de ces bactéries. Si votre chien vous lèche les mains, lèche le plancher ou le visage de vos enfants, il peut leur transmettre. Les selles peuvent excréter les bactéries pendant 14 jours après avoir ingéré un seul repas contenant de la salmonelle (contaminant ainsi votre pelouse ou votre plancher par exemple). Les bols sont également vecteurs et contaminent votre évier, lave-vaisselle et vos linges à vaisselle.

Le MAPAQ a émis des recommandations concernant la manipulation de la viande crue pour chiens, en lien avec le risque possible pour les humains. Ce risque n'a donc pas été inventé par les vétérinaires et les compagnies de nourriture.

Lorsque les maladies/intoxications apparaissent, elles sont souvent soudaines et intenses, ou installées depuis longtemps.

 

‘J’ai guéri le cancer/allergies/infection urinaire/autres maladies de mon animal en le transférant au cru. ’

          VRAI, mais à quelle échelle ?

Tous ces témoignages sont touchants. Et vrais bien sûr! Mais ils ne sont pas comparés à d’autres cas. Ce sont des témoignages.  Aucune étude sur de grandes populations d’animaux. En clinique, il nous arrive de voir des chiens mangeant du cru, avec des infections urinaires, des cancers ou des allergies non résolues. Et il nous arrive de voir des chiens sur des diètes commerciales avec les mêmes résultats. À défaut d’études, ceci reste des témoignages, tout simplement. Mais combien avons-nous de témoignages de chiens se portant mieux en changeant de marque de croquettes ? Tout autant assurément ! Mais LE chien qui arrive en clinique parce qu’il a une diarrhée hémorragique causé par le E. Coli ou la Salmonelle, celui-là est-il vraiment mieux depuis qu’il est passé au cru ?

 

 

             En bref, beaucoup d’arguments sont amené en faveur du cru, mais lorsqu'ils sont examinés de près, ils sont soit inexact, soit sans comparatif, soit simplement dangereux, comme le risque pour la santé publique par la contamination bactérienne et parasitaire. Ce dernier point est le plus important car c’est également le plus banalisé par les adeptes des régimes de viandes crues.

La semaine prochaine, je vous ferai la liste des recommandations à prendre pour les gens voulant nourrir au cru ainsi que les alternatives qui s’offrent à vous si vous désirez éviter les diètes de croquettes commerciales.

Il est possible de nourrir son animal en évitant les diètes commerciales, mais il faut le faire en toute connaissance de cause et prendre les précautions nécessaires.

 

Marie-Christine Hamelin, TSA

 

 

Hopital vétérinaire,chien et chat
Copyright 2012 | Hôpital Vétérinaire Ste-Rose | Conception web Imaginus