Achat d'un animal : est-ce que ce chien est pour vous - Hôpital Vétérinaire Ste-Rose de Laval

Achat d’un animal : est-ce que ce chien est pour vous – Hôpital Vétérinaire Ste-Rose de Laval

Est-ce que ce chien est pour vous

Achat d'un animal : est-ce que ce chien est pour vous

Mode de vie

Quel est votre horaire de travail ?

Voyagez-vous ?

 

Une personne souvent absente, ou à l’horaire instable, aura beaucoup de difficulté à éduquer et à inculquer la propreté à un chiot. Si vous travaillez régulièrement huit heures par jour ou plus, vous ne pouvez exiger que votre chien se retienne de faire ses besoins aussi longtemps.

 

Gardez aussi à l’esprit que si vous voyagez fréquemment, vous devrez débourser pour une pension ou trouver quelqu’un qui sera prêt à vous rendre ce service.

Personnalité

Êtes-vous autoritaire? Patient?

Est-ce votre premier chien?

Certaines races sont plus difficiles à éduquer que d’autres. Informez-vous si celle que vous désirez a un caractère têtu ou plus docile.

 

Êtes-vous une personne très sportive ou plutôt sédentaire?

Du Setter au Chihuahua, TOUS les chiens ont besoin de courir, de jouer et de faire des promenades, à des degrés variables selon la race. L’exercice favorise une bonne santé et prévient plusieurs problèmes de comportement.

Gardez en tête qu’un chien épuisé physiquement sera plus alerte à écouter et comprendre vos commandements. Si vous croyez ne pas être en mesure de faire de l’exercice avec votre chien au minimum une fois par jour, choisissez un vieux chien ou un chat.

 

Combien d’heures par jour êtes-vous prêt à consacrer à votre animal ?

En plus de l’exercice requit, certaines races, comme le Border Collie ou le Jack Russel, ont besoin d’être davantage stimulé d’un point de vue cérébral que d’autres. Ce sont généralement des chiens classés «plus intelligents». Ils s’ennuient donc plus rapidement lorsqu’on leur propose des jeux simples d’exécution. Ces races sont conseillées à des personnes expérimentées qui ont beaucoup de temps libres et feront participer leur chien à leur routine.

D’un autre coté, bien que chaque animal doive se faire brosser au moins une fois par semaine et faire tailler ses griffes régulièrement, sachez que certaines races comme les Persans, les Colley ou les Shih Tzu nécessitent un toilettage quotidien. Je les recommande donc à quiconque prendra plaisir à dorloter son être cher.

 

Qu’elle est votre force physique?

Certaines personnes désirent un chien de grande taille comme un Rottweiler pour assurer leur protection mais n’arrivent pas à le promener en laisse, car sa force dépasse largement celle des propriétaires. Plutôt que d’acheter un collier à pic, qui engendre trop souvent des blessures, investissez dans un cours d’obéissance ou adoptez une race à la force qui vous conviendra davantage.

Vivre en groupe

Vous habitez en couple ? En famille ? En collocation?

Déterminez ensemble les règles que l’animal devra respecter et travaillez à l’unisson pour son éducation. Un animal aura beaucoup apprendra beaucoup plus vite et facilement les commandements si tous utilisent le même vocabulaire et permettent ou refusent les mêmes éléments.

Renseignez-vous sur la personnalité des races car certaines sont moins recommandées pour les enfants en bas âges.

Stéphanie, TSA

Derniers articles

Derniers articles

Dernières nouvelles et déclarations concernant les soins aux animaux domestiques, les directives, la formation et le toilettage..

Parlons de la Rage – Hôpital Vétérinaire Ste-Rose de Laval

Parlons de la Rage Parlons de la Rage On nous demande souvent quelle est l'importance de la vaccination contre la rage, ou encore si cette vaccination est obligatoire ou nécessaire. Cette semaine, l'Hôpital Vétérinaire Ste-Rose répondra à ces questions en démystifiant cette maladie mortelle souvent sous-estimée et banalisée au Québec.   La rage est une [...]

Le syndrome brachycéphale – Hôpital Vétérinaire Ste-Rose de Laval

Le syndrome brachycéphale Le syndrome brachycéphale Ce problème congénital et héréditaire se développe chez les chiens brachycéphales, c’est-à-dire qui ont une tête plus large et un museau aplati. Les races les plus à risque sont donc le Bouledogue, le Carlin, le Pékinois, le Boxer, le Boston Terrier, le Shar Pei, certains Shih Tzu et certains [...]

Trouver un bon éleveur – Hôpital Vétérinaire Ste-Rose de Laval

Trouver un bon éleveur Trouver un bon éleveur Votre décision est prise, vous voulez adopter un animal. Vous y avez longuement réfléchi et vous avez le budget nécessaire et le temps pour en prendre soin. Vous savez aussi quelle espèce vous recherchez et quel type de compagnon vous désirez. Mais où le trouver ? Si [...]

Bien choisir son animal et sa race - Hôpital Vétérinaire Ste-Rose de Laval

Bien choisir son animal et sa race – Hôpital Vétérinaire Ste-Rose de Laval

Bien choisir son animal et sa race

Bien choisir son animal et sa race

Trop souvent, les gens adoptent un animal impulsivement sans toutefois considérer la taille adulte et l’espérance de vie d’une race, les frais à débourser et le temps à lui consacrer.

Cet article en trois partie, vous aidera je l’espère, à choisir judicieusement votre futur compagnon de vie (chat ou chien) et par le fait même, réduira les abandons et les euthanasies abusives.

Commençons par les questions de base :

Est-ce quelqu'un dans votre demeure souffre d'allergies aux poils ou à la salive?

Si c’est le cas, vous devriez vous orienter vers les animaux dits hypoallergéniques comme les Caniches, Rex, Sphinx ou Sibérien.

Avez-vous déjà d'autres animaux ?

Pensez que plus vous avez d’animaux, plus vous devez augmenter le temps, l’entretien et le budget à leur consacrer. Informez-vous également des réglementations de votre ville car celle-ci peut refuser certaine race ou vous imposez un nombre maximum de compagnons. Elle a aussi plein pouvoir pour vous obliger à vous en départir si ces règles ne sont pas respectées.

Êtes-vous certain que Pitou/Minou va apprécier l'arrivée d'un autre animal?

Ce ne sont pas tous les individus qui apprécient de vivre en groupe. On observe souvent des animaux développer des maladies, ou problèmes de comportements reliés au stress d’avoir un «ami/intrus» dans la maison.

Qu'est ce que vous recherchez exactement?

Une présence qui vous donnera de l’affection de temps en temps? (chat)

Un ami pour vos enfants? (chat/chien)

Une boule d’amour qui vous suit pas à pas? (chat /chien)

Un protecteur, un athlète ou un chasseur? (chien)

L'espace

Habitez-vous en plein coeur de la ville ou au beau milieu de la campagne?

Vivez-vous dans un petit appartement ou vous avez une maison de grosseur moyenne?

Avez-vous une cours clôturé d’une grandeur respectable selon la taille du chien désiré?

Il est important de penser à l’espace fournit à l’animal autant pour sa santé physique que mentale. Par exemple, un Danois ou un St-Bernard étouffera dans un petit appartement au centre ville de Montréal, sans compter qu’il pourrait développer des problèmes articulaires.

Il faut aussi tenir compte des voisins. Ils ont le droit de se plaindre, par exemple, pour des jappements excessifs.

En conclusion

Faite des recherches sur la personnalité des races afin de choisir votre compagnon idéal.

Ces questions élimineront déjà beaucoup de races. Maintenant mettons l’emphase sur vous, le propriétaire. Vous êtes comme un parent, c’est-à-dire que vous êtes à la fois l’autorité et l’ami de votre boule de poil. Et il est comme votre enfant, dans le sens ou il a besoin de sécurité, de stabilité et d’une certaine routine. Il est dépendant de vous pour son bien-être et c’est aussi à vous de lui montrer avec patience ce qu’il ne peut faire, ce qu’il doit faire et à quel moment. Il sera le reflet de vos actions et de votre personnalité alors trouvons dès le départ une race qui vous correspond.

Dans mon prochain article, d’autres facteurs seront abordés pour vous aider à prendre la bonne décision.

Stéphanie Brunelle, TSA

Derniers articles

Derniers articles

Dernières nouvelles et déclarations concernant les soins aux animaux domestiques, les directives, la formation et le toilettage..

Camp félinTensif à Zoo Académie - Hôpital Vétérinaire Ste-Rose de Laval

Camp félinTensif à Zoo Académie – Hôpital Vétérinaire Ste-Rose de Laval

Camp félinTensif à Zoo Académie

Camp félinTensif à Zoo Académie

En septembre, j’ai eu la chance de suivre une fantastique formation avec nulle autre que Daniel Fillion et son équipe d’éduchateurs. Si vous ne connaissez pas déjà, Éduchateur est une référence en comportement félin au Québec.

 

Si les intervenants en comportements canin sont nombreux, dans le domaine félin, ils sont plutôt rares. Ainsi, les gens sont habitués d’entendre parler des chiens avec des problèmes de comportements, d’anxiété ou d’agressivité. Plusieurs propriétaires consulteront des spécialistes afin de trouver une solution à leur situation bien particulière.

 

Par contre, il est plutôt récent de consulter pour ce genre de raison si ça concerne un chat. Il y a plusieurs années, un problème de comportement finissait souvent en euthanasie tout simplement. Aujourd’hui, la majorité des vétérinaires investigueront plus à fond ces problèmes avant d’accepter d’euthanasier un animal qui est outre cela, en bonne santé.

 

En clinique vétérinaire, nous faisons face chaque jour à des propriétaires découragés de l’attitude de leur chat. Que ce soit parce que Minou a uriné encore une fois hors de sa litière, parce qu’il attaque les mollets des invités ou qu’il mord chaque fois qu’il est caressé, les vétérinaires et les techniciennes ont de plus en plus de connaissances dans le domaine du comportement félin afin de vous conseiller.

 

Lorsque les cas nous dépassent, c’est là que nous faisons appel à nos éduchateurs. J’ai donc eu l’occasion de me perfectionner dans ce domaine, avec une formation de trois jours unique au monde, ramenant avec moi une panoplie de trucs et d’expériences visant à rendre nos interventions en cliniques plus efficaces. Le domaine du comportement félin en est un qui change et évolue rapidement. Ce que nous pensions vrai il y a dix ans, n’est plus le même qu’il y a cinq ans, ou même il y a quelques mois seulement, puisque de plus en plus de spécialistes du domaine se penchent et étudient la question.

 

En plus de la formation en comportement, j’ai eu la chance qu’elle soit donnée dans un magnifique endroit, Zoo Académie situé à Nicolet, tout prêt de Trois-Rivière. Sa mission est de préserver, sensibiliser et éduquer. Fondé par Jacinthe Bouchard, le zoo vient tout juste de célébrer sa première année d’existence. Experte en comportement animal reconnue dans le monde entier depuis plus de 20 ans, Jacinthe Bouchard a travaillé en collaboration avec de nombreux zoos partout dans le monde, avec les services douaniers et de police, et en éducation. Elle est une sommité dans le domaine de l’enrichissement, de l’imprégnation et de l’entraînement des animaux en captivité.

 

Au zoo, tous des animaux sont imprégnés, ce qui les amène à ne pas craindre l’humain. Cette technique rend les visites, examens ou manipulations moins stressantes, voir même plaisantes pour l’animal.

 

Dans le prochain article, je vous parlerai un peu plus de l’expérience enrichissante que j’y ai vécue. Pour patienter, je vous laisse avec ces photos de Sayenne, une jeune lynx de quatre mois.

 

Marie-Christine, TSA

Éduchateur : http://educhateur.com/
Zoo Académie : http://www.zooacademie.com/
Photos de Vanessa Tétreault : http://www.vanessatetreault.com/fr/2015/evenements/zoo-academie/

 

Derniers articles

Derniers articles

Dernières nouvelles et déclarations concernant les soins aux animaux domestiques, les directives, la formation et le toilettage..

La santé et les problèmes médicaux du furet - Hôpital Vétérinaire Ste-Rose de Laval

La santé et les problèmes médicaux du furet – Hôpital Vétérinaire Ste-Rose de Laval

La santé et les problèmes médicaux du furet

La santé et les problèmes médicaux du furet

Pour un furet, chaque année de vie correspond environ à 8 années humaines, c’est pourquoi les vétérinaires recommandent un examen annuel jusqu’à l’âge de 4-5 ans, puis deux examens par année. Voici quelques précautions à prendre afin d’éviter des visites supplémentaires.

  • Lavez-vous les mains avant de manipuler votre furet, car vous pourriez lui transmettre votre grippe.
  • Ils sont aussi sujets à attraper les mêmes puces, mites d’oreilles et vers intestinaux que ceux de votre chat ou chien. Ces vers lui provoqueront de la diarrhée, parfois sanguinolente ou même une extériorisation du rectum. Voilà pourquoi, une analyse de selles est recommandée annuellement.
  • Comme le chien, si votre furet a accès à l’extérieur, il pourrait aussi contracter des virus comme la rage et le distemper. Heureusement, vous pouvez le vacciner contre ces maladies. Le ver du cœur est aussi un risque possible. Renseignez-vous auprès de votre vétérinaire afin de connaître le nombre de dose et les rappels de ses vaccins, ainsi que les vermifuges nécessaires.

 

Vous trouverez ci-dessous les problèmes médicaux les plus couramment rencontrés chez les furets.

Problèmes Signes observés Prévention/Traitement
Corps étrangers intestinaux

Il avale un objet (caoutchouc, plastique, cuir ou fils) qui reste coincé dans son système digestif et cause des dommages.

  • Léthargie
  • Vomissements répétés
  • Nausée
  • Diarrhée
  • Se frotte le visage
  • Salivation excessive
  • Grincement de dents
  • Anorexie
Suivez les recommandations concernant la cage pour éviter les évasions.

 

Ne laissez pas errer votre furet seul dans la maison.

 

Retirer les objets qu’il pourrait détruire.

Tumeur du pancréas
  • Faiblesse généralisée, (membres postérieurs surtout)
  • Salivation excessive
  • Tremblement
  • Léthargie
  • Perte de poids
  • Se frotte la gueule
Cela peut évoluer vers un stade aigu qui engendrera de l’hypoglycémie, des pertes de conscience et des convulsions : consulter rapidement.
Maladie des glandes surrénales

Le corps du furet produit de façon excessive des hormones sexuelles et fait travailler ses glandes surrénales de façon exagérée.

  • Difficulté à uriner (mâle)
  • Vulve augmenté de volume et sécrétion vaginale (femelle)
  • Démangeaison de la peau
  • Perte de poil au niveau de la queue et du dos

 

Les poils du furet peuvent repousser et retomber. Ce cycle peut durer de 2 à 3 ans avant que le poil cesse de repousser définitivement.

 

*** Même en présence de tous ces signes clinique, souvent, l’animal a de l’énergie et mange bien. ***

Traitement médical ou chirurgical.
Intoxication à l’Ibuprofène
(ou autres médicaments)
  • Trouble neurologique
  • Trouble digestif
  • Insuffisance rénale
  • Peut engendrer la mort
Ne jamais donner la médication humaine sans consulter votre vétérinaire.
Infection causé par le Corona Virus
  • Diarrhée verdâtre
  • Anorexie
  • Vomissement
  • Abattement
Traitement médical

 

Également, les furets sont sensibles à la chaleur et à l’humidité, ont tendance à développer des tumeurs et peuvent attraper notre grippe ou nous la leur.

Si vous observez un ou plusieurs de ces signes, n’hésitez pas à contacter l’Hôpital Vétérinaire Ste-Rose ou un centre d’urgence.

Stéphanie Brunelle, TSA

Derniers articles

Derniers articles

Dernières nouvelles et déclarations concernant les soins aux animaux domestiques, les directives, la formation et le toilettage..

Programme CSR pour chats errants - Hôpital Vétérinaire Ste-Rose de Laval

Programme CSR pour chats errants – Hôpital Vétérinaire Ste-Rose de Laval

Programme CSR pour chats errants

Programme CSR pour chats errants

Mieux connu sous le terme de TNR (pour trap, neuter, release), le programme CSR est un programme de gestion de population des chats errants. En vigueur dans plusieurs pays à travers le monde, il est considéré comme une manière humaine et sans cruauté de contrôle de chats errants et féraux.

 

En effet, il a été démontré que de simplement relocaliser les chats errants d’un endroit à l’autre ne soit pas toujours la solution idéale. En effet, si vous avez aperçu un chat errant autour de votre maison, qu’il s’agisse d’une femelle ou d’un mâle, c’est un signe qu’il y en a bien plus, les femelles ayant au moins deux portées par années en général.

Si vous décidez d’adopter un chat errant, celui-ci sera rapidement remplacé par un autre chat errant, le territoire du précédant ayant été laissé vacant. Ainsi, peut importe les mesures que vous prendrez pour adopter ou faire adopter un chat errant, le problème reviendra inévitablement, remplacé par un nouveau chat.

 

Avec le programme CSR, le but est de capturer, puis relâcher le chat une fois stérilisé. Étant stérilisé, le chat en question continuera d’habiter votre voisinage, mais il ne se reproduira plus, donc avec le temps la population générale du quartier diminuera. De plus, les chats opérés ont un peu moins tendance à se battre. Ils défendront encore leur territoire de vie et de chasse, mais il n’y aura plus de batailles reliées aux chaleurs et à l’accouplement, diminuant, même de façon minime les maladies virales félines, ainsi que les blessures. Ils seront également moins porté à marquer leur territoire en urinaire dans vos fenêtres par exemple.

Programme CSR pour chats errants - Hôpital Vétérinaire Ste-Rose de Laval

Afin de bien identifier les chats errants ainsi stérilisés, une marque reconnue internationalement est faite. Il s’agit de la coupe de l’oreille gauche (il est parfois possible que ce soit la droite, mais la gauche est plus couramment utilisé et reconnue). Une coupure franche du bout de l’oreille est faite sous anesthésie.

La procédure n’est pas plus douloureuse que la stérilisation comme telle. Une coupure en forme de V peut aussi être faite.

Programme CSR pour chats errants - Hôpital Vétérinaire Ste-Rose de Laval

Ainsi, les fourrières qui captureraient le chats par la suite, pourrons savoir immédiatement que ce chat est stérilisé et dans l’environnement dans un but de contrôle de la surpopulation.

Évidemment, même si les chats deviennent plus affectueux après la stérilisation, ce programme encourage à ne pas les adopter dans votre maison, le but étant le contrôle de la population de chats errants du quartier.

 

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter.

L’équipe de l’Hôpital Vétérinaire Ste-Rose

 

P.S. Veuillez noter que la réglementation de la Ville de Laval contient des articles au sujet des chats errants.

Marie-Christine, TSA

Programme CSR pour chats errants - Hôpital Vétérinaire Ste-Rose de Laval

Derniers articles

Derniers articles

Dernières nouvelles et déclarations concernant les soins aux animaux domestiques, les directives, la formation et le toilettage..

Le furet - Hôpital Vétérinaire Ste-Rose de Laval

Le furet – Hôpital Vétérinaire Ste-Rose de Laval

Le furet

Le furet

Le caractère d’un furet se compare aisément à celui d’un chat. C’est un animal très intelligent et joueur : vous pourrez facilement lui enseigner des tours. Mais, comme un chat, vous pourrez vous absenter sans problème quelques jours en lui laissant suffisamment d’eau et de nourriture pendant votre absence. Il est à l’aise à vivre seul autant qu’en communauté, mais la cage devra être adaptée en conséquence. Il peut également apprendre à cohabiter avec vos autres animaux.

 

Un furet dort en moyenne 20 heures par jour et a une espérance de vie de 5 à 8 ans. C’est un animal très curieux, mordeur et qui aime se faufiler dans les petits recoins. Il est donc préférable de laisser les enfants les manipuler sous votre surveillance, et de bien sécuriser votre demeure « à l’épreuve des furets».

Alimentation

Puisque le furet est un carnivore, les moulées commerciales spécialement formulée pour furets sont recommandées. Il est aussi possible de lui offrir de la nourriture de haute qualité pour chats. Demandez-nous conseil. Il est également primordial que votre furet est accès à un bol d’eau et à sa nourriture en tout temps. Les gâteries ne doivent pas être données plus qu’une à deux fois par semaine et ce, en très petite quantité.

La cage

Les furets sont des animaux agiles et très forts pour leur taille. La cage doit donc être solide, spécialement conçue pour les furets : idéalement, elle aura plusieurs étages et sera bien ventilée.

N’hésitez pas à leur installer un hamac et des couvertures comme enrichissements, car ils adorent se cacher. Vous pouvez habituer votre furet à faire ses besoins dans une litière non-agglomérante, placée dans un coin de sa cage. Lorsqu’il se balade dans la maison, placez une deuxième litière pour qu’il puisse y avoir accès rapidement.

Jouets et soins généraux

Procurez-lui des jouets solides qui ne peuvent être détruits. Les furets aiment aussi jouer avec des sacs de papier ou des boîtes de carton mais cette activité requière votre présence. Ne laissez pas votre furet hors de sa cage sans surveillance et veillez à ce qu’aucun objet susceptible d’être avalé ne soit à sa portée.

 

Coupez ses griffes fréquemment et brossez-le régulièrement. Procurez-vous aussi de la pâte laxative contre les boules de poils, vendue en clinique vétérinaire. Vous devrez lui donner surtout lors de la mue (à l’automne et au printemps), pour éviter une impaction qui pourrait bloquer ses intestins.

 

Les furets sont des mustélidés, une espèce proche des moufettes.  Ils sécrètent donc une odeur particulière de leurs glandes sébacées situées partout sur leur corps. Ce parfum est permanent, même lorsque l’on fait enlever les sacs anaux. Les bains aident à diminuer cette odeur. Ceux-ci doivent être faits avec un shampooing conçu pour les chats ou les furets environ une fois par semaine ou selon les recommandations de votre vétérinaire.

 

Si vous avez des questions, veuillez contacter l’Hôpital Vétérinaire St-Rose.  Un deuxième article sera publié dans les prochaines semaines.

 

Stéphanie Brunelle, TSA

Derniers articles

Derniers articles

Dernières nouvelles et déclarations concernant les soins aux animaux domestiques, les directives, la formation et le toilettage..

Voyager avec ou sans son animal - Hôpital Vétérinaire Ste-Rose de Laval

Voyager avec ou sans son animal – Hôpital Vétérinaire Ste-Rose de Laval

Voyager avec ou sans son animal

Voyager avec ou sans son animal

La planification d’un voyage est complexe, surtout lorsqu’on possède un animal de compagnie.
Les options :

1 – Partir sans lui:

Beaucoup d’animaux sont très attachés à leur routine et à leurs biens. Le stress d’être dans un environnement inconnu avec de nouvelles personnes peut engendrer divers problèmes (destruction, anorexie, etc) ou développer un problème médical qui était, jusque là, latent. Il est souvent préférable, particulièrement pour les chats, de trouver quelqu’un que votre animal connaît bien et qui se déplacera à votre demeure pour s’occuper de lui. De plus, cette personne devra prendre le temps de bien observer son attitude générale, pour déceler toute anomalie qui trahirait un problème de santé. Si ce n’est pas possible, faites des recherches pour trouver la pension idéale. Il est à noter que certains vétérinaires offrent ce service.

2- L'amener avec vous :

D’abord, renseignez-vous pour déterminer si votre destination exige des vaccins spécifiques ou toutes autres obligations. Il faut parfois remplir un long formulaire avec votre vétérinaire, particulièrement lors d’un déménagement dans un autre pays et cette procédure peut parfois prendre des semainesVous pouvez aussi contacter l’Hôpital Vétérinaire St-Rose pour vous informer des vermifuges que votre animal a besoin.

Informez-vous sur les méthodes de transports, les établissements et les activités afin d’identifier lesquels acceptent les animaux ainsi que leurs politiques.

Ensuite, tentez de trouver le parcours le plus direct jusqu’à destination. Si vous en avez la chance, faites une halte toutes les deux heures pour permettre à votre animal de faire de l’exercice, faire ses besoins et prendre une collation. Le trajet sera plus long mais beaucoup plus agréable pour vous comme pour lui. Évidement, ne laissez jamais votre animal seul dans le véhicule, car la température dans l’habitacle monte très vite. Il subira inévitablement un coup de chaleur rapidement et cela peut provoquer son décès.

Vous devriez également lui préparer une trousse de voyage qui contiendra son objet préféré, une laisse, de la nourriture et de l’eau fraîche. Procurez-vous une ceinture adaptée à votre chien pour plus de sécurité sur la route. Si vous utilisez une cage, celle-ci doit être solide, sécuritaire, avoir un planché plat et être assez grande pour permettre à votre animal de se tourner, de se coucher et de se tenir aisément debout. Assurez-vous aussi qu’il porte son collier, comportant le plus de renseignements possible, en tout temps.

Si votre compagnon n’a pas l’habitude des longs trajets en voiture, amenez le faire quelques balades les jours précédents votre départ. Voyez notre article sur la cage afin de l’utilisez comme outil réconfortant plusieurs jours, voir semaines à l’avance.

Finalement, si votre animal a le mal des transports ou est de nature anxieuse, il est possible d’obtenir des produits naturels comme des probiotiques ou de la médication. Cela pourrait améliorer son état général durant vos vacances. N’hésitez pas à nous consulter.

 

Bon voyage!

Stéphanie Brunelle, T.S.A.

Voici des liens qui vous aiderons dans vos recherches :

http://www.inspection.gc.ca/animaux/animaux-terrestres/exportation/fra/1300388920375/1300388985791

www.petfriendly.com (Canada)

www.dogfriendly.com (USA)

www.partoutavecmonchien.com (Québec)

 

Derniers articles

Derniers articles

Dernières nouvelles et déclarations concernant les soins aux animaux domestiques, les directives, la formation et le toilettage..

Le Diabète Sucré (diabète mellitus) chez le chien et le chat - Hôpital Vétérinaire Ste-Rose de Laval

Diabetes mellitus in cats and dogs

Diabetes mellitus in cats and dogs

Diabetes mellitus in cats and dogs

Diabetes is one the most common endocrine disease in pets. When your pet eats, the portion ingests daily digested and separate in several nutrients and other substances or molecules to be absorbed into his system. What interests us when it comes to diabetes is the glucose (sugar) present in the food.

 

It is the insulin that allows glucose to enter cells. Without it, the cells can not use sugar to produce energy, although there is many in the blood of the animal. This hormone produced by the pancreas is necessary to life. We talk about diabetes when insulin is produced in insufficient or inappropriate for the needs of the animal.

 

This explains in large part why diabetic animals showed an increased appetite. The cells are « fasting » while a message is sent to the body to increase food intake. The animal still lose weight because the sugar can not be used. The fat reserves and muscle (protein) will be used to offset the « fast of cells. »

 

The amount of too high blood sugar will be eliminated by the kidneys, thus in urine. But it is also accompanied by a large amount of water. Then will be more frequent and abondant urination. If the animal pees into the house, the urine may seem tacky as it contains sugar. The animal will also tend to consume more water to compensate for these losses.

 

The diagnosis of this disease in animals is rather simple. Following a comprehensive examination of the animal, blood must be draw and tested to detect if the amount of sugar is too high. A complete blood test is essential since it allows us to eliminate any defect or illness. It especially allows us to see if prolonged hyperglycemia has damaged other organs such as the liver.

 

A urinalysis is also recommended. The latter allows to detect the presence of glucose in the urine, but also to see if the animal has a concomitant urinary tract infection. This is often the case since the sugar in urine promotes bacterial growth, and infection in a diabetic animal makes the control of the disease more difficult.

 

Diabetic patients will be throughout their lives. In cats, there are very few cases of remission, but better not count on it. At the beginning of treatment, several adjustments are often necessary to obtain the ideal dosage of insulin that will allow your pet to maintain a good quality of life. A dietary change will also be advised. A well-controlled diabetic animal can live a normal and enjoyable life.

 

If you have a diabetic dog, it will have a high chance of developing cataracts and vision loss, despite all the good care you provide him. This change is inevitable and unfortunately does not reflect the efforts made in the treatment of your pet.

 

Catherine Lapierre, Certified Veterinary Technician

Derniers articles

Derniers articles

Dernières nouvelles et déclarations concernant les soins aux animaux domestiques, les directives, la formation et le toilettage..

Parlons porcs épics et moufettes - Hôpital Vétérinaire Ste-Rose de Laval

Parlons porcs épics et moufettes – Hôpital Vétérinaire Ste-Rose de Laval

Parlons porcs épics et moufettes

Parlons porcs épics et moufettes

Lorsque votre chien a un différent avec un porc-épic, il est important de tout de suite contacter votre vétérinaire pour un rendez-vous rapide. On entend souvent qu’il faut couper les poils le plus rapidement possible. Cela est un mythe! Il faut être très prudent pour retirer ces fameux poils et ne surtout pas les couper.

 

Il est généralement essentiel de le faire sous-anesthésie pour que la procédure soit sans douleur pour l’animal et aussi car les poils se retrouvent souvent dans la gueule ou le palais du chien. Il faut être très délicat afin que les poils ne se brisent pas et on doit les retirer à partir de la base. Si on coupe les poils, ils vont migrer ailleurs à l’intérieur du corps de votre animal, ils s’encapsuleront et ne seront plus accessibles. Cela peut occasionner des complications à long terme, par exemple un rejet du corps ou une infection.

 

Pour ce qui est des moufettes, elles sécrètent un liquide très nauséabond à partir de leur glandes anales. Contrairement à la croyance, non ce n’est pas de l’urine! Si le chien en reçoit dans la gueule, il est normal de le voir saliver abondamment, car cela peut goûter très mauvais. De plus, s’il en a dans les yeux, il se peut que ce soit irritant allant même jusqu’à causer une conjonctivite et d’autres problèmes plus sérieux. Dans ce cas, vous pouvez essayer de lui appliquer des gouttes lubrifiantes dans les yeux afin de les rincer. Par contre, il est conseillé de consulter votre vétérinaire afin d’éliminer tout problèmes plus sérieux.

 

Pour ce qui est de l’odeur, il existe des produits comme des shampooings ou encore un savon que vous pouvez mettre dans la lessive avec la couverture de compagnon ou vos vêtements. Il existe aussi des recettes maison de shampooing anti-odeur. Le jus de tomate ne fonctionne que très rarement avec les animaux et peut tâcher son pelage.

 

Pour de plus amples renseignements n’hésitez pas à contacter un membre de l’Hôpital vétérinaire Ste-Rose, il nous fera un grand plaisir de vous répondre.

 

Catherine Lapierre, TSAc

Derniers articles

Derniers articles

Dernières nouvelles et déclarations concernant les soins aux animaux domestiques, les directives, la formation et le toilettage..

La Stérilisation - Hôpital Vétérinaire Ste-Rose de Laval

La Stérilisation – Hôpital Vétérinaire Ste-Rose de Laval

La Stérilisation

La Stérilisation

Trop d’animaux sont abandonnés et euthanasiés chaque année, naissant et ne trouvant pas de foyer. Une grosse partie de la solution à ce problème de surpopulation animale réside dans la stérilisation de ceux-ci et donc en tant que propriétaire d’animaux, cette responsabilité nous revient. Seulement au Québec, on parle de dizaines de millier de chats et de chiens euthanasiés faute de foyer, c’est énorme!

 

            La stérilisation chez les mâles, communément appelé castration, consiste à retirer chirurgicalement les deux testicules. Chez les femelles, on parle d’une ovario-hystérectomie lorsque ce sont les ovaires et l’utérus qui sont retirés. On peut aussi parler d’ovariectomie lorsque seulement les ovaires sont retirés.

 

            Commençons d’abord par parler des chaleurs. Chez les chiennes fertiles, on peut observer des écoulements de sang qui durent généralement entre 2 et 3 semaines. Les chiennes ont normalement 2 chaleurs par année. Cela peut varier d’une chienne à l’autre surtout vu la grande variation des tailles qui existent. La première chaleur d’une chienne de grande taille se produit dans la majorité des cas plus tard que pour une chienne de petite taille. Chez les chattes, il n’y a pas d’écoulements sanguins, par contre elles ont un miaulement plutôt désagréable qu’elles émettent très souvent durant la nuit empêchant leurs propriétaires de dormir! Elles sont aussi plus colleuses, affectueuses.

 

            Les animaux non opérés peuvent avoir des comportements sexuels désagréables, tel que la protection de territoire. Cela peut se manifester sous différente forme, par exemple par de l’agressivité, des bagarres ou encore du marquage urinaire. Ces comportements seront plus fréquemment observés chez les mâles fertiles. Peu importe le sexe, un animal entier, c’est-à-dire qui n’est pas stérilisé, aura davantage tendance à vouloir fuguer.

 

L’idéal est de faire opérer les femelles avant leur première chaleur. À l’hôpital vétérinaire Ste-Rose nous attendons que l’animal ait au moins 6 mois, afin que l’appareil reproducteur soit bien développé et pour s’assurer que l’anesthésie soit sécuritaire. De plus, le fait d’attendre que l’animal ait 6 mois, nous permet de voir si les dents de bébés sont toutes tombées. Il arrive fréquemment, surtout chez les petites races de chiens que celles-ci ne tombent pas, pouvant ainsi leurs causer des problèmes de dentition. Dans ce cas, vu que l’animal est déjà sous anesthésie pour la stérilisation, nous en profitons pour retirer les dents de bébés restantes.

 

Par contre, dès que l’animal atteint l’âge de 6 mois, nous conseillons de le faire stériliser le plus tôt possible, afin d’éviter que la chienne tombe dans ses chaleurs. Pour les mâles aussi nous acceptons de les faire à partir de 6 mois. Par contre, l’idéal est de le faire le plus tôt possible une fois qu’ils ont atteint 6 mois. Il y a beaucoup d’école de pensées différentes concernant le sujet et aucune étude fiable et à long terme pour confirmer s’il y a réellement des risques ou non reliés aux stérilisations précoces. C’est pourquoi nous ne prenons pas la chance de les faire en bas âge.

 

Le fait de stériliser l’animal le plus tôt possible a aussi une incidence positive sur la santé de l’animal. Cela réduit considérablement le risque que l’animal développe des tumeurs. En effet, une femelle fertile aura un risque accrue de développer des tumeurs des glandes mammaires. De plus, la stérilisation annule le risque qu’une femelle développe une infection à l’utérus (voir l’article sur les pyométrites). De son côté, un mâle fertile aura plus de risque de développer des tumeurs des testicules et des problèmes de prostates.

 

Avec l’appel de la nature, un incident est souvent très vite arrivé, bien malgré nous. N’oubliez pas qu’en faisant stériliser votre animal, non seulement vous contribuez au maintien de sa santé et donc vous prolongez son espérance de vie, mais aussi vous contribuez à réduire le nombre d’orphelins destinés à une mort certaine.

 

Catherine Lapierre, technicienne en santé animale certifiée

Derniers articles

Derniers articles

Dernières nouvelles et déclarations concernant les soins aux animaux domestiques, les directives, la formation et le toilettage..

Back To Top