Bien choisir son animal et sa race

Bien choisir son animal et sa race

Trop souvent, les gens adoptent un animal impulsivement sans toutefois considérer la taille adulte et l’espérance de vie d’une race, les frais à débourser et le temps à lui consacrer.

Cet article en trois partie, vous aidera je l’espère, à choisir judicieusement votre futur compagnon de vie (chat ou chien) et par le fait même, réduira les abandons et les euthanasies abusives.

Commençons par les questions de base :

Est-ce quelqu'un dans votre demeure souffre d'allergies aux poils ou à la salive?

Si c’est le cas, vous devriez vous orienter vers les animaux dits hypoallergéniques comme les Caniches, Rex, Sphinx ou Sibérien.

Avez-vous déjà d'autres animaux ?

Pensez que plus vous avez d’animaux, plus vous devez augmenter le temps, l’entretien et le budget à leur consacrer. Informez-vous également des réglementations de votre ville car celle-ci peut refuser certaine race ou vous imposez un nombre maximum de compagnons. Elle a aussi plein pouvoir pour vous obliger à vous en départir si ces règles ne sont pas respectées.

Êtes-vous certain que Pitou/Minou va apprécier l'arrivée d'un autre animal?

Ce ne sont pas tous les individus qui apprécient de vivre en groupe. On observe souvent des animaux développer des maladies, ou problèmes de comportements reliés au stress d’avoir un «ami/intrus» dans la maison.

Qu'est ce que vous recherchez exactement?

Une présence qui vous donnera de l’affection de temps en temps? (chat)

Un ami pour vos enfants? (chat/chien)

Une boule d’amour qui vous suit pas à pas? (chat /chien)

Un protecteur, un athlète ou un chasseur? (chien)

L'espace

Habitez-vous en plein coeur de la ville ou au beau milieu de la campagne?

Vivez-vous dans un petit appartement ou vous avez une maison de grosseur moyenne?

Avez-vous une cours clôturé d’une grandeur respectable selon la taille du chien désiré?

Il est important de penser à l’espace fournit à l’animal autant pour sa santé physique que mentale. Par exemple, un Danois ou un St-Bernard étouffera dans un petit appartement au centre ville de Montréal, sans compter qu’il pourrait développer des problèmes articulaires.

Il faut aussi tenir compte des voisins. Ils ont le droit de se plaindre, par exemple, pour des jappements excessifs.

En conclusion

Faite des recherches sur la personnalité des races afin de choisir votre compagnon idéal.

Ces questions élimineront déjà beaucoup de races. Maintenant mettons l’emphase sur vous, le propriétaire. Vous êtes comme un parent, c’est-à-dire que vous êtes à la fois l’autorité et l’ami de votre boule de poil. Et il est comme votre enfant, dans le sens ou il a besoin de sécurité, de stabilité et d’une certaine routine. Il est dépendant de vous pour son bien-être et c’est aussi à vous de lui montrer avec patience ce qu’il ne peut faire, ce qu’il doit faire et à quel moment. Il sera le reflet de vos actions et de votre personnalité alors trouvons dès le départ une race qui vous correspond.

Dans mon prochain article, d’autres facteurs seront abordés pour vous aider à prendre la bonne décision.

Stéphanie Brunelle, TSA

Derniers articles

Derniers articles

Dernières nouvelles et déclarations concernant les soins aux animaux domestiques, les directives, la formation et le toilettage..

Parlons de la Rage – Hôpital Vétérinaire Ste-Rose de Laval

Parlons de la Rage Parlons de la Rage On nous demande souvent quelle est l'importance de la vaccination contre la rage, ou encore si cette vaccination est obligatoire ou nécessaire. Cette semaine, l'Hôpital Vétérinaire Ste-Rose répondra à ces questions en démystifiant cette maladie mortelle souvent sous-estimée et banalisée au Québec.   La rage est une [...]

Le syndrome brachycéphale – Hôpital Vétérinaire Ste-Rose de Laval

Le syndrome brachycéphale Le syndrome brachycéphale Ce problème congénital et héréditaire se développe chez les chiens brachycéphales, c’est-à-dire qui ont une tête plus large et un museau aplati. Les races les plus à risque sont donc le Bouledogue, le Carlin, le Pékinois, le Boxer, le Boston Terrier, le Shar Pei, certains Shih Tzu et certains [...]

Trouver un bon éleveur – Hôpital Vétérinaire Ste-Rose de Laval

Trouver un bon éleveur Trouver un bon éleveur Votre décision est prise, vous voulez adopter un animal. Vous y avez longuement réfléchi et vous avez le budget nécessaire et le temps pour en prendre soin. Vous savez aussi quelle espèce vous recherchez et quel type de compagnon vous désirez. Mais où le trouver ? Si [...]

Back To Top